Anatomie de l'épaule

    liberté de mouvement

    L'articulation de l'épaule possède de grands degrés de liberté lui permettant une mobilité extrêmement importante dans le but de placer la main dans le plus grand nombre de secteurs possibles.

     

    L'extrémité supérieure de l'humérus appelée « tête humérale » est une portion de sphère recouverte d'une surface de glissement : le « cartilage ». Elle s'articule sur la « glène », une petite surface plane en forme d'assiette située sur l'omoplate.

     

    La mobilité active de cette épaule est obtenue grâce à un ensemble de muscles au nombre de quatre qui s'insèrent sur le sommet de l'humérus appelé : « coiffe des rotateurs ».
    Cet ensemble musculaire coulisse entre la tête de l'humérus au-dessous et une arche osseuse appelée acromion au-dessus.

     

    La longue portion du biceps pénètre dans l'articulation à travers cet ensemble musculaire pour s'attacher sur l'omoplate au sommet de la glène.
    Pour des raisons traumatiques ou dégénératives, l'insertion tendineuse de la coiffe des rotateurs peut se rompre et entraîner des douleurs et un certain degré d'impotence fonctionnelle variable en fonction de l'importance de la lésion.

     

    L'usure ou la disparition du cartilage est appelée l' « arthrose ». C'est la perte du glissement des pièces osseuses l'une sur l'autre qui entraîne les douleurs et la perte de mobilité.

    Le Centre  |  Urgences  |  Prendre rendez-vous  |  Plan de site  |  contact  |  Mentions légales | © 2013